Categorie planetubuntu > Geany un éditeur php pour Xubuntu

Geany un éditeur php pour Xubuntu

2013-05-01

Dans le monde des développeurs, il est souvent difficile de choisir un IDE php convenable, on doit souvent faire un compromis entre confort et légèreté

Introduction

Quand on cherche un éditeur php on pense souvent soit d'un coté à quelque chose de complet comme Eclipse, Netbeans... (avec plugins adéquat) soit à gedit,vi ou un autre simple éditeur de texte

J'avais précédemment écrit un article, ou je mettais en avant un environnement de développement basé sur gedit sous Xubuntu, j'ai depuis découvert un nouvel éditeur encore mieux: Geany

Le cas de l'éditeur lourd

Quand on travail sur des environnement de développement intégré ou IDE on prend vite ses marques, on se surprend vite à apprécier le confort de ce type de logiciel.

Ses avantages

L'auto-complétion des variables est bien pratique pour éviter les erreurs de frappes/casse lors de la réutilisation de variable de constantes...

On gagne beaucoup de temps également lorsque l'on fait appel à un objet model par exemple pour récupérer une méthode utilisant une requête. Idem pour les plugins et autre classes utilisées.Il est toujours plus pratique lorsque l'on commence à taper le nom de l'objet d'avoir une liste de ses propriétés et méthodes, plutôt que de devoir chercher le fichier de la classe, l'ouvrir et aller y rechercher la méthode, propriété,constante recherchée :)

Idem pour les accolades/crochets/parenthèses, il est bien pratique lorsque l'on créé/utilise un tableau d'écrire le crochet ouvrant et que celui-ci soit automatiquement fermé, idem pour une fonction/méthode.

Ses inconvénients

Le problème de ce genre de logiciel c'est que pour être aussi confortable, ils doivent être plus gourmand en ressource :(

Un autre soucis est qu'ils ne peuvent pas être instanciés plusieurs fois: je travaille souvent sur plusieurs projets à la fois, et j'aime bien utiliser un bureau pour chaque projet avec sur chacun d'eux : un éditeur de code, un terminal (pour svn) ainsi qu'un navigateur pour vérifier le code saisi.

Le cas de l'éditeur léger Gedit

Contrairement à un IDE lourd comme Netbeans ou Eclipse, gedit n'est pas aussi confortable, mais il a d'autres avantages

Ses avantages

Contrairement à Netbeans/Eclipse, Gedit permet d'être instancié plusieurs fois, on peut ainsi avoir un bureau par projet avec sur chacun d'eux le couple Gedit/terminal/Navigateur

Il est rapide et léger à lancer, il n'est pas gourmand en ressource, il ne ralentit pas le système, il est ainsi très utilisable même en machine virtuelle

Lorsque l'on monte un répertoire distant SSH via gigolo, on peut ainsi naviguer/éditer facilement l'arborescence de son projet sur un serveur distant

Même si il n'est pas aussi confortable qu'un IDE, il propose tout de même l'auto-complétion des mots présents dans l'ensemble des fichiers ouverts, ainsi si vous voulez utilisez une classe modèle, vous l'ouvrez et repasser sur votre fichier de code, et dès que vous saisirez un début de méthode, il proposera l'auto-complétion de celle-ci ;)

Ses inconvénients

L'auto-complétion n'est pas "intelligente", l'éditeur va aussi bien proposer des noms de méthodes, des mots dans les commentaires ou des méthodes :(

Lors de l'au-complétion d'une méthode, l'éditeur va uniquement proposer un nom, on ne connaît pas les paramètres attendu ni quoi que ce soit :(

Le cas de Geany

Il arrive à être un bon compromis entre ces deux familles d'éditeur

Son installation

Geany est disponible dans les dépôts officiels de votre Xubuntu préféré.

Vous pouvez passer par le gestionnaire de logiciel "Logithèque Ubuntu"
note: pensez quand vous cliquez sur la fiche de Geany à cliquer sur "plus d'informations" pour cocher "Set of plugins for Geany"Ce paquet vous installera ainsi tous les plugins disponibles sur ce formidable éditeur.

Ses avantages

Il fonctionne un peu sur le même principe que Gedit, il faut ouvrir un fichier pour qu'il soit pris en compte dans sa mécanique d'auto-complétion.

Mais c'est une auto-complétion "plus intelligente" que Gedit, il va proposer des noms de variables et non tout les mots qui ressemble à la saisie.

L'au-complétion des méthodes indique également les paramètres attendus

On peut dans le panneau latéral voir les "symboles" : toutes les méthodes, instanciation de variable disponibles dans le fichier

Lorsque l'on clique sur une méthode utilisé, on peut aller rejoindre sa définition (soit d'un clic droit)

* note: fonctionne uniquement si le fichier contenant la méthode est ouverte ;)

Lorsque l'on parcoure une arborescence, on peut choisir de masque le reste de celle-ci afin de ne voir que celle de notre projet

Cet editeur propose des choses confortables comme la fermeture automatique des parenthèses/accolades/crochets, une indentation automatique, un guide d'indentation...

Lorsque via les onglets, on clique sur un fichier, le panneau latéral mets le focus sur le fichier dans l'arborescence du fichier.

Il alerte si il y a une modification sur le fichier distant, ainsi si vous faites une mise à jour svn, qu'un autre développeur modifie le fichier, vous aurez une alerte vous l'indiquant :)

Ses inconvénients

Comme gedit, il ne propose de l'intelligence que sur le périmètre des fichiers ouverts, il faut donc penser à ouvrir les dit fichiers pour pouvoir bénéficier de l'auto-complétion.

Conclusion

Comme vous avez pu le lire, Geany est un très bon compromis entre un IDE Lourd et un simple éditeur de code comme Gedit. Je le recommande chaudement pour la programmation de sites web en environnement linux/unix

Commentaires

comments powered by Disqus